Lectures 2019 : chapitre 2

Un mois après, est-ce trop tard pour vous souhaiter la bonne année ? Je me lance quand même : belle et heureuse année 2020 !

À présent, il est temps de regarder un peu en arrière et de faire le bilan de mes dernières lectures qui ont traversé 2019.
Honnêtement, je pensais qu’une fois devenue parent, la lecture serait derrière moi pendant de longs mois, voire plus : un loisir inaccessible par manque de temps ou d’énergie, comme on peut parfois l’entendre autour de nous de personnes prises dans le tourbillon de la parentalité.
Avec un bébé c’est sûr qu’il est difficile de dégager ce temps pour soi. C’est pourtant ma grande victoire 2019 ! Je ne lis plus aussi souvent certes, mais j’ai pu retrouver mon rituel du soir, à savoir lire quelques pages avant de dormir. C’est plus rare que je lise en journée, même s’il m’arrive de m’accorder ce moment quand je sens que j’en ai besoin (et que l’occasion s’offre à moi bien sûr).

Le bilan est donc peut-être plus court, car je réserve les livres sur l’éducation ou la parentalité pour plus tard.

 

Descender de Jeff Lemire et Dustin Nguyen

La Galaxie se remet péniblement du traumatisme causé par l’apparition, il y a dix ans, des Récolteurs, des robots de la taille d’une planète qui préfigurèrent la révolte des machines contre les Hommes. C’est dans cet univers en pleine reconstruction, qui a depuis appris à haïr le genre mécanique, que s’éveille Tim-21. Sans le savoir, le petit droïde cache dans ses circuits imprimés l’héritage et es véritables intentions des Récolteurs. Un secret dont tous les gouvernements de la galaxie rêveraient de s’emparer.
Editions Urban Comics

C’est la première fois que je vous parle de comic ! C’est un genre auquel je ne m’intéressais pas du tout jusqu’à ce que l’on me fasse découvrir Y, le dernier homme, et là j’ai découvert un univers beaucoup plus varié que je ne le soupçonnais (disons que comic équivalait à Marvel et les super-héros pour moi). Bref, après cette belle découverte, il y en a eu une autre, avec Descender.

L’histoire, les dessins, les personnages, le suspense, la profondeur, l’humour, tout y est ! J’ai absolument été séduite, et j’ai tellement hâte de lire la suite avec Ascender (le premier tome est sorti en début d’année) ! Si vous êtes déjà fan de science-fiction ou de bande-dessinée, ou que vous avez envie de découvrir le genre comic, lancez-vous.

 

Justice soit-elle de Marie Vindy

Dix-sept meurtres de femmes non élucidés. Bienvenue en Bourgogne. Affaires classées ou non-lieu, la justice a depuis longtemps baissé les bras. Qui étaient toutes ces filles dont les cadavres ont été disséminés dans la région ? Des filles faciles, qui n’ont eu que ce qu’elles méritaient ? C’est ce que certains laissent entendre… Laurine, elle, voudrait simplement savoir qui a assassiné sa mère.
Quand un nouveau meurtre est découvert, c’est, pour cette gamine déterminée, l’occasion de mettre un coup de pied dans la fourmilière. Gendarmes, médias, familles, juges, tout le monde en prend pour son grade. Au milieu de ce déchainement de violence qui confond victimes et coupables, l’avocate Déborah Lange, spécialiste des « cold cases », se bat pour faire éclater la vérité.  Inspiré de faits réels, Justice soit-elle est un cri de colère d’une auteure engagée contre les violences faites aux femmes et le mépris d’une justice à deux vitesses.
Editions Plon

Place à ce que je lis le plus souvent, à savoir le roman. Ici on entre dans le genre policier, sous un angle clairement féministe : on ne suit que des personnages féminins et, comme l’indique le résumé, l’autrice dénonce les violences faites aux femmes à travers de multiples points de vue comme la justice ou les familles des victimes.
J’ai beaucoup apprécié cet ouvrage, pour le style de la narration, le ton juste (seul le personnage de Laurine a été moins crédible pour moi), sans pathos, et l’histoire qui va à l’encontre des clichés lorsque l’on parle de violences envers les femmes. On est révolté et on espère. On espère que les choses vont enfin changer.

 

Bonjour tristesse de Françoise Sagan

La villa est magnifique, l’été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l’amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s’amusent, ils n’ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d’une femme de cœur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare.
Editions Pocket

Un classique de la littérature française et une autrice que je lis enfin ! Je ne dirais pas que c’est un coup de cœur, même si la narratrice est assez fascinante par sa cruauté et son innocence, et que j’étais très curieuse d’arriver au dénouement.
En tout cas, j’ai certainement envie de me lancer dans d’autres romans de Françoise Sagan, et de me familiariser avec son style et son œuvre.

 

Le Mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux

La porte de la chambre fermée à clef « de l’intérieur », les volets de l’unique fenêtre fermés, eux aussi, « de l’intérieur », pas de cheminée…
Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l’assassin a-t-il pu quitter la chambre jaune ?
C’est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par « le bon bout de la raison, ce bon bout que l’on reconnaît à ce que rien ne peut le faire craquer », qui va trouver la solution de cet affolant problème, au terme d’une enquête fertile en aventures et en rebondissements.
Editions Lgf

On reste dans le classique littéraire dans un style et une époque tout autres. Ici place au feuilleton, à l’humour, mais surtout au mystère et au suspense ! Une intrigue bien ficelée qui prend son temps et nous tient en haleine jusqu’au bout. Personnellement une bonne lecture dont je me souviendrai tant j’ai été surprise à la fin.
J’ai donc bien envie de poursuivre avec Le Fantôme de l’opéra du même auteur.

 

Et vous ? Des lectures 2019 intéressantes ?

 

 

2 commentaires sur “Lectures 2019 : chapitre 2

  1. Coucou ! C’est une liste aux genres très variés ! J’ai lu Bonjour tristesse quand j’étais adolescente et ce roman m’avait marqué surtout la cruauté de la narratrice comme tu le dit et c’est pour cette raison qu je n’ai pas lu beaucoup d’autres roman de Françoise Sagan parce que je redoutais toujours un peu ce sentiment un peu amer… (je ne peux pas en dire plus sans spoiler ㅜㅜ) J’aimerais savoir ce que tu penses de ses autres romans dans le futur… Peut-être que je me relancerai dans son univers 😅 aussi j’avais lu pas mal de Gaston Leroux, je trouve que ces romans sont toujours rafraîchissants/divertissants et plutôt rapides à lire (j’adore les rouletabilles en particulier !) et je vais ajouter Descender à ma liste parce que ça a l’air vraiment génial ! Est-ce que tu l’as trouvé en France ou en Corée ? Merci de ces recommandations ! J’ai hâte de lire ton prochain article !

    J'aime

    1. Coucou ! Merci beaucoup pour ce partage 🙂 Quel est ton préféré roman de Gaston Leroux ? Pour Descender, je les ai tous achetés en France. Mais peut-être qu’ils sont trouvables en langue anglaise en Corée, après le prix doit être assez élevé !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s